Custom Menu

Latest From Our Blog

La biologie reconstructrice avance ! - ATRIUM CAPITAL SANTÉ
18160
post-template-default,single,single-post,postid-18160,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

La biologie reconstructrice avance !

Les chercheurs de l’Inserm et de l’Université de Strasbourg 1260 ont réalisé la mise au point d’un d’implant sous la forme de pose de pansement ostéoarticulaire, capable de reconstituer les articulations endommagées. Ces implants sont destinés à deux pathologies incapacitantes les plus courantes : Les lésions du cartilage ainsi que les arthroses au stade précoce.

Ces pansements articulaires sont composés de deux couches.

La première, qui fait office de support, est une membrane composée de nanofibres de polymères et de petites vésicules contenant des facteurs de croissance proportionnels à la sécrétion naturelle de nos cellules.  La seconde est une couche d’hydrogel chargée d’acide hyaluronique et de cellules souches provenant de la moelle osseuse prélevée sur le patient. Ainsi, ces cellules devenant chondrocytes (cartilage hyalin – le plus fréquent) vont créer et régénérer la matière interstitielle des articulations principales.  ‘’Ce pansement’’ de nouvelle génération pourrait à terme, remplacer les prothèses articulaires.

Les équipes consacrées à ce programme ont d’ores et déjà démarré les essais chez des animaux ayant des caractéristiques cartilagineuses proches de l’humain.

Le second volet prévoit des essais cliniques à l’homme sur un groupe  d’une quinzaine de patients.